Céline Pixs

  • 7,319 Affection
  • 101,129 Views
  • 665 Followers

Absence

Published January 23rd, 2014

Dans la lumière, tu as pris vie... dans les ténèbres, entend tu mes cries ?

Ta peau si douce fut mon abreuvoir, et dans mon désespoir je ne peux plus boire...

A ma bouche, ta langue exquise, depuis ton départ ce goût est illusoire...

Mon corps meurtris, se tord, se compresse...

La douleur se fais brusque, elle se déchaîne, me malmène...

Des larmes inondent mes joues, elles n'en finissent plus de couler.

J'ai envie de crever !

Cette souffrance s'insinue dans tout les pores de ma peau,

Pour transformer mon cœur en lambeau...

Tellement profonde... Cela deviens insupportable...

Qu'as tu fais à mon être libre, ma rassurante indépendance ?

Vaincue, je suis vaincue par mon amour.

Je perd mes forces. Celles ci même, qui me permettent de rester rationnel.

Mais l'amour est complètement irrationnel.

Je ne me bat pas à armes égal face à cet ennemi...

Rend moi mon cœur ! Je t'en supplie !

Read More →

Douleur

Published January 22nd, 2014

INDÉPENDANTE, SENSIBLE ET FORTE, DOUCEMENT DINGUE, DÉLICIEUSEMENT CAPRICIEUSE, COMME UNE TORNADE DE RIRE MÊLÉE DE PLEURES…

SEULE DANS MON COEUR, BEL ET BIEN TOUTE SEULE.

CETTE DOUCE SOUFFRANCE S’INSINUE DANS CHAQUE PORES DE MA PEAU. ARRACHE CE COEUR VIDE DE TOUT AMOUR. IL NE SAIT CE FAIRE AIMER. ILLUSOIRE, TOUT ES ILLUSION. ENLÈVE, FOI, RATE, INTESTIN, TOUT CES ABATS DONT JE NE ME SERT PLUS. FAIS EN DON AUX PORCS. CETTE DÉLICIEUSE TOURMENTE INONDE MES PAUMETTES DE SEL.

QUAND SON REGARD CROISERA ALORS ENFIN LE MIEN, VIDE, ELLE SERA VIDE CETTE PETITE CARCASSE.

ENCORE UNE CHOSE DONT ON M’AURA ARRACHER.

Read More →

Papa

Published January 21st, 2014

SON CORPS MEURTRIE PAR CES ANNÉES, BLESSÉ PAR LA SOUILLURE DU VENIN, PUTRIDE ET NAUSÉABOND. TEL UN GUERRIER, IL S’ARME DE SON ÉPÉE NOMMÉ COURAGE, ET PART À NOUVEAU EN QUÊTE DE CETTE SURVIT CHER À MON CŒUR. LES BLESSURES NE L’ATTEINT PAS, SEUL LA MORT POURRAIT ARRÊTER SON COMBAT. ET MOI, CETTE PETITE FILLE APEURÉE, JE LE REGARDE, SI GRAND, SI FORT. MON COEUR EST LOURD, RIEN NE L’APAISE… PAPA PART À LA GUERRE, ET MOI… MOI JE PART À LA DÉRIVE

Read More →