Back-to-School Sale. Get 15% off Plus and Awesome accounts, now until September 5th.Upgrade now

En 1900, la marque Aux Galeries Lafayette est déposée.

En 1908, le premier magasin situé sur le boulevard Haussmann est ouvert.

En octobre 1912, le nouveau magasin est inauguré. Il est composé de 96 rayons, d'un salon de thé, d'une bibliothèque et d'un salon de coiffure. Il a cinq étages, des balcons et une grande coupole. Celle-ci, inspirée par le style byzantin, a 33 mètres de hauteur, est constituée de dix faisceaux de vitraux peints, enserrés dans une armature métallique richement sculptée de motifs floraux. Les balustres des étages inférieurs, ornées de feuillages, sont signées Louis Majorelle, à qui l'on doit également la rampe d'escalier. Selon les vœux de Théophile Bader, une lumière dorée, venant de la coupole, inonde le grand hall, avec son escalier d'honneur, et fait scintiller la marchandise. Au sommet du bâtiment, une terrasse permet de découvrir Paris et sa nouvelle Tour Eiffel. Les vitrines jouent un grand rôle dans cette mise en scène : elles doivent éveiller toutes les envies et tous les désirs. Tout est fait pour que le client se sente bien et ait envie d'acheter.

Les Galeries Lafayette décorées pour la visite des souverains britanniques à Paris en avril 1914.

Le magasin est tout entier dévoué à la nouveauté et à la mode. La démocratisation de la mode est en marche et le succès est au rendez-vous. Puis le magasin diversifie son offre : aux rayons traditionnels sont ajoutés la confection pour homme, l'ameublement, les jouets, les arts de la table.

Le 19 janvier 1919, Jules Védrines pose son avion, un Caudron G III, sur la terrasse.

Discover more inspiring photos like this one.

Download the FREE 500px app Open in app