La Forêt des Fées



Le rêve de Petite Fée était que les hommes n'arrêtent jamais de croire en leurs rêves... Elle était la Fée des Rêves et en particulierdes Rêves Fous, c'étaient ceux qu'elle aimait le plus.Mais, despuis quelques temps, Petite Fée avait perdu espoir de réaliser ses rêves à elle... Elle n'y croyait pas assez fort, lui arrivait-il souvent de penser. Avait-elle raison ou tort, là n'était pas la question. La question était de savoir où sa petite lueur d'espoir s'en était allée. Elle l'avait cherchée en vain derrière ses grands projets, ses petites peurs, ses grandes angoisses, ses plus souvenirs... Nulle part. La petite lueur d'espoir avait un jour disparu sans qu'elle s'en rende copte. Un chagrin d'amour lui avit brisé le coeur en mille morceaux. Eh oui, les fées ne sont pas à l'abir d'un chagrin d'amour malgré tout le bonheur qu'elles donnent au monde. Petite Fée n'arrivait plus à croire aux rêves des autres, elle ne pouvait plus être la Fée des Rêves... Mais c'était toute sa vie, elle était une fée. Que deviendrait-elle si elle n'était plus une fée? Elle se mit à pleurer... Elle était seule dans un bois tranquille, seule et elle pouvait enfin vider son coeur de toute la tristesse qu'elle avait accumulée toutes ses années... Aprés avoir pleuré toutes les larmes de son corps, elle sentit une douce chaleur sur son visage et malgré ses paupières closes, elle pouvait distinguer une lueur d'une luminosité extraordinaire. Elle n'osait pas ouvrir les yeux. C'est alors qu'elle entendit une voix aussi douce qu'un murmure lui dire:
- Tu as enfin compris.
Elle ouvrit les yeux et vit une petite fée couleur soleil qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau assise sur une branche. Elle osa parler :
- Compris quoi ?
- Tu es la Fée des Rêves, mais tu as aussi TES rêves. Il ne faut pas que tu l’oublies. Tes rêves sont aussi importants que ceux que tu aides à mettre au monde. Si tu ne crois pas en tes rêves alors tous les rêves mourront aussi…
- Je ne comprends pas…
La petite fée auréolée d’une aura dorée répondit :
- Même les rêves qui meurent ont existé. Ils devaient mourir pour laisser place à un autre rêve. Tu ne peux pas réaliser tous les rêves. Et pour réaliser un rêve, il faut vraiment y croire. Je m’étais enfuie parce que je ne me trouvais plus à ma place…
La petite fée s’était tue un moment puis poursuivit :
- Tu étais tellement triste et tu semblais avoir perdu tout espoir que j’ai décidé de t’aider…
Petite Fée la coupa en s’exclama :
- Mais tu m’as abandonnée…
- Non, je ne t’ai pas abandonnée. Je t’ai donné la possibilité de te retrouver, de te délivrer de ta tristesse et de croire à nouveau en toi ! Ne sens-tu pas une différence ?
Petite Fée ferma les yeux et ressentit dans sa poitrine un feu intense mais tellement doux… Elle ne s’était jamais sentie aussi bien. Quand elle ouvrit les yeux la petite fée toute dorée n’était plus là, Petite Fée avait compris et souriait à présent. Elle s’était levée et avait commencé à marcher. Quand elle se retourna une dernière fois pour essayer de l'apercevoir, elle entendit la petite voix de la fée portée par le vent lui dire :
« N’arrête jamais de croire en tes rêves, jamais, jamais…»



Domi

Discover more inspiring photos like this one.

Download the FREE 500px app Open in app