Gino Caron

Je me rappelle, étant plus jeune, il était fréquent d’aller faire des tours d’auto durant les beaux dimanches d’été avec mes parents et mes frères. Ces randonnées n’avaient aucun but précis si ce n’est de découvrir de nouveaux lieux. Ces périples hebdomadaires sont pour moi des souvenirs extraordinaires et m’ont permis de développer un attrait marqué pour les paysages de la région.

Un jour, j’ai voulu fixer sur pellicule ces différents endroits. Limité financièrement à l’époque, j’ai commencé par utiliser des appareils photo bas de gamme offrant une qualité plutôt ordinaire. Rapidement découragé par les résultats que j’obtenais, j’ai abandonné avec regrets la prise de photo et je me suis mis à admirer les photos de paysage des autres en souhaitant un jour être en mesure d’en faire autant.

Au début des années 2000, la photo numérique s’est étendue à la population en général avec l’arrivée de plusieurs modèles moins coûteux et offrant une qualité intéressante. J’ai retrouvé alors mon intérêt pour la photo. À partir de ce moment, il m’était possible de voir le résultat directement sur un écran et de pouvoir changer certains ajustements et ainsi me reprendre lorsque le résultat était insatisfaisant.

La photo numérique offre un autre avantage : la possibilité de retoucher après coup les différentes photos. Il est donc possible d’améliorer sensiblement chaque image et de s’approcher un peu plus de toute la plage dynamique que l’œil humain est capable de capter. Pour moi, le temps de traitement est tout aussi important que le temps de préparation pour la pose.

À l’automne 2006, dans le but de présenter des paysages de la région au monde entier et aussi dans un but d’amélioration continue, j’ai créé ce blogue photo. Celui-ci me permet de présenter au fil des jours mes différentes photos et de recevoir les conseils des autres photographes afin de continuer à raffiner le travail que je produis. Avec près de 1000 photos depuis 6 ans, il est possible également de visualiser la progression réalisée dans la qualité des photos au fil du temps.

Plus récemment, en 2010, j’ai eu la chance de pouvoir m’initier à la photographie de mariage. Il s’agit d’un tout autre domaine puisqu’avec la photographie de paysage, il est possible d’attendre les meilleures conditions afin de produire une seule photo. À l’inverse, pour la photo de mariage, il faut s’adapter aux conditions du moment et produire de nombreuses photos. Côté paysage, le sujet est la plupart du temps statique tandis qu’au niveau du mariage, tout peut bouger rapidement et il faut être en mesure de s’adapter rapidement. C’est un défi intéressant qui me permet de découvrir une autre facette de la photographie que j’aime bien.

Je suis un photographe autodidacte essayant de rester critique face aux photos que je produis afin de toujours pouvoir améliorer les différentes techniques que j’utilise lors de mes escapades photo et lors du développement numérique de ces photos. L’important pour moi est d’aimer ce que je réalise et d’en retirer du plaisir. S’il arrivait qu’un jour ce ne soit plus le cas, il serait alors temps pour moi de passer à autre chose ou de prendre une pause.

  • 2,571 Affection
  • 85,476 Photo Views
  • 166 Followers
  • 525 Following
  • St-Donat-de-Rimouski, Québec, Canada