Eloge de la paresse.

Published June 9th, 2013

La paresse (du latin pigritia) est une propension à ne rien faire, une répugnance au travail ou à l’effort. Considérée comme un péché dans la religion catholique, elle est élevée au rang de valeur par certains courants contestataires.

On considère souvent mal la paresse. C’est un défaut, voire un péché capital (en réalité, la "paresse" désigne alors l’acédie qui est la paresse spirituelle, le dégoût pour la prière, la pénitence, la lecture spirituelle. Mais bref). Mais paresser, ce n’est pas ce que l’on croit…

Paresser, ce n’est pas ne rien faire. C’est écouter la respiration du monde, se mettre à son rythme. Lent.

Paresser, c’est se laisser aller à la contemplation, à la rêverie. Et donc à la création. Paresser, c’est donc créer. Créer des chimères, créer un autre monde, un autre espace, une autre vie.

Paresser, c’est résister. Résister au bruit, à la fureur, à la course effrénée au profit, à la compétition.

Paresser c’est se laisser aller à la vraie vie. Il n’y a qu’à regarder l ...

Read More →